Les Gardiens du Rêve

Forum de l'association Les Gardiens du Rêve de Sarreguemines. Jeux de rôle, jeux de plateaux, jeux de figurines.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Résumé de la campagne LOTOW 2013

Aller en bas 
AuteurMessage
Childerick

Childerick

Messages : 1485
Date d'inscription : 02/10/2008
Age : 42
Localisation : Sarreguemines

Résumé de la campagne LOTOW 2013 Empty
MessageSujet: Résumé de la campagne LOTOW 2013   Résumé de la campagne LOTOW 2013 Icon_minitimeSam 23 Nov - 13:02

Sur les vastes plaines du Nouveau Mexique, de riches gisements d'or et d'argent ont été découverts. Rapidement, de petites villes se construisirent près des gisements, accueillants prospecteurs, mineurs et commerçants, mais aussi prostituées et malfrats. Le développement du chemin de fer suivit cet essor, transportant marchandises et migrants en quête de richesses.

C'est dans ce contexte pour le moins chaotique que les sociétés de chemins de fer tentèrent de relier les villes entre elles, les états entre eux et, mues par les sommes colossales à la clé, n'écartaient aucuns moyens, même les plus violents et illégaux, pour écarter la concurrence.

2 compagnies sont connues dans la région qui nous intéresse : la Golden Railroad Organisation dirigée par Mr Ourborough et la Company of United Locomotive présidée par Mr Skatnuss. Pour info, la GRO et la CUL fusionneront 10 ans plus tard pour former la Federation of Exporting and Selling Society, la FESS donc pour les 2 du fond qui n'ont pas suivi.

Ces 2 compagnies ont été mandatées par l'Etat fédéral du nouveau Mexique pour relier Albuquerque, la principale ville de l'Etat, à Santa Fe, petite ville en forte expansion proche des gisements miniers. Mais le temps presse et les obstacles s'accumulent...

Principal problème : une petite montagne escarpée se dresse en plein sur la trajectoire la plus directe reliant les 2 villes. 2 solutions : contourner ou passer à travers... Inutile de dire que le contournement entraînerait des retards importants. La compagnie qui parviendrait la première à traverser cette montagne avec sa voie ferrée serait certaine de bénéficier du contrat d'exploitation avec le gouvernement fédéral.
Second obstacle : près de cette montagne s'abrite une tribu indienne qui ne quittera pour rien au monde la terre de ses ancêtres. Les indiens vénèrent en effet BahiliKunga, le dieu-serpent, et ils sont prêts à mordre quiconque chercherait à les déloger.


Après de moults affrontements et tentatives de sabotages, la CUL sort largement victorieuse du conflit. La GRO, exsangue, ne peut plus ni payer ses ouvriers et encore moins ses Bandidos mexicains, qui se retournent finalement contre elle et pillent ce qui lui reste de richesse avant de prendre la fuite.
Mais la voie ferrée n'est pas pour autant finalisée, car sur le tracé prévu initialement se dresse un obstacle plus infranchissable encore que le pic rocheux le plus imposant : des créatures surnaturelles gigantesques, à mi-chemin entre le ver et le poulpe et dotée d'un appétit sans fin...

La légende raconte que les Poings Sanglants, une tribu de Sioux, vivait jadis dans ces collines. Pour une raison inconnue, ils quittèrent les collines, abandonnant leurs refuges troglodites pour s'implanter dans la plaine près d'étranges rochers qu'ils dénommèrent les "pierres sacrées". C'est alors que, de générations en générations, des malformations génétiques affligèrent les nouveaux nés de la tribu : membres diformes, présence de plus de 5 doigts à une main ou oeil trop gros pour son orbite. Les Indiens considérèrent cela comme des bénédictions de leurs Dieu-Serpent BahiliKunga...

La vérité était pourtant bien plus terrifiante. Des Cthoniens, créatures sous-terraines à la forme de gros vers disposant de tentacules à la place de la tête, avaient émergés de leur sommeil et commencèrent à attaquer les indiens dans leurs grottes. CEux-ci fuirent vers les plaines, poursuivis par les monstres. Mais parvenus près des pierres monolithiques verdâtres, les cthoniens s'enfuirent : il s'agissait en fait de gisements naturels d'uranium, un minerai qui avait la capacité d'infliger de terribles brulures aux Cthoniens.
Les indiens étaient sauvés, mais devaient se résoudre à vivre, sans même le savoir, dans une zone iradiée.


Suite à l'embuscade, opération de la dernière chance, fomentée par la GRO et ses alliés Mexicains, les Cthoniens ressortirent de terre et dévastèrent tout sur leurs passages. Les gars de la CUL furent grièvement blessé mais parvinrent à s'enfuir grace aux chevaux de la diligence. Les cow-boys du ranch Stanford, qui étaient venus enquêter sur la cause des maladies de leurs chevaux (eux aussi irradiés puisque capturé à proximité des pierres sacrées) parvinrent à repousser les Bandidos et les tueurs de la CUL, de même que les Sioux qui étaient venus les soutenir. Le père Stanford s'enfuit avec quelques uns de ses hommes, fuyant les cthoniens : les pertes avaient été terribles : Stanley Stanford, le fils héritier du ranch, gisait sans vie dans les bras de son père. Richard Stanford, lui, était porté disparu de même que Peter MBoma avec qui il trainait souvent.

On raconte que Peter Mboma et Stanley se sont accaparés le pactole de la diligence et se sont fait ensuite dévoré par les Cthoniens. Mais ce n'est surement qu'une légende d'une vieil Ouest...
Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé de la campagne LOTOW 2013
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gardiens du Rêve :: JEUX DE FIGURINES :: Legends of the Old West-
Sauter vers: